L’ESTRAMBÒRD Création Mythos 2016

Voiture en panne, de nuit, un homme se fait transporter sur une grande barque, une gabarre, pour passer la Dordogne.

Pendant la traversée, le passager évoque ses amours farouches en Louisiane. Tandis que le gabarrier dévoile un Périgord étrange sous les lunes sombres.

Réalisme Magique, on croise avec le burlesque, le vrai et la vraisemblance emberlificotés.

On découvre l’Existence qui lave ses draps, les trompettes rouges de New Orleans, des valets de trèfle businessmen, d’aguicheuses revenantes d’Hiroshima…

Ce conte qui traite du passage et du doute, laisse la part belle à l’aventure et à la cruauté…

Bigarrés de chansons à l’accordéon et de tours de cartes imaginaires, L’Homond esquisse ici quelques symboles tricotés d’humour…

______________________

De et par Daniel L’Homond

1 heure 10. Adultes.

 

* Estrambòrd : occitan pour extravagance, fantaisie, débordement ; un dé de duende, une flasque de fantasque.